Les marques amorcent un retour aux grands films publicitaires

Surfant sur la vague du succès de la publicité de la Petite Robe Noire de Guerlain, les marques amorcent un retour au grand film publicitaire cherchant dorénavant à surprendre… mais c’est un exercice périlleux auquel toutes n’ont pas réussi!

Chanel a lancé en Octobre 2012 un film publicitaire décalé et très controversé prenant le parti de choisir un homme (en l’occurrence Brad Pitt) comme nouvelle égérie de son historique N°5. Il n’est pas sûr que Chanel soit parvenu à ses fins avec ce retour. Certes la marque à fait parler d’elle, créer le buzz et l’étonnement mais peut être un peu trop, confusant une grande partie de ses consommateurs.

En Septembre 2013, Guerlain a réitéré l’expérience en soumettant son Shalimar aux avis des téléconsommateurs. Dans un pur style story-telling, Guerlain a réussi à transporter son lecteur dans l’univers de son parfum mythique, réussissant avec brio le passage de son ancienne publicité en noir et blanc à une histoire orientale féerique retraçant la légende entourant son mythique Shalimar.

Enfin dernier en date (Septembre 2013 également) Dior a lancé un nouveau long métrage pour son parfum Dior Homme autour de son nouvel égérie Robert Patinson. Confusant, le film manque de surprises mais surtout le choix de Robert Patinson reste une question controversée. Jeune, peu aguerrie et à la stature de jeune premier, Robert Patinson a pour le moment du mal à imposer son image après celle de Jude Law.

C.G.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s